Menu

Final Fantasy VII Remake : Histoire, monde ouvert, l’équipe parle de l’Épisode 2

Vous l’avez espéré, attendu, et enfin dévoré : après des années d’attente, Final Fantasy VII Remake venait sonner en avril dernier le coup d’envoi d’un chantier aussi pharaonique qu’épisodique. Mais à peine avait on vu défiler le générique de fin que ce cycle infernal recommençait.

En attendant de découvrir si la vidéo enregistrée par le producteur Yoshinori Kitase nous donnera de quoi tirer des plans sur la comète quant à la direction que vont prendre les aventures de Cloud et sa bande, l’intéressé a déjà dévoilé quelques informations aux côtés du co-réalisateur Naoki Hamaguchi lors d’un événement diffusé en direct, à l’occasion du festival CEDEC + Kyushu 2020 Online.

« Nous ne pensions pas qu’il était nécessaire de créer un monde ouvert pour Final Fantasy VII Remake, dans la mesure où le jeu était d’abord dirigé par son scénario. « 

Et Yoshinori Kitase d’ajouter un peu plus loin :

« Cela m’amuse de voir que les spectateurs du stream affirment qu’ils n’ont pas besoin d’un monde ouvert pour la seconde partie. Je pense que Hamaguchi a marqué des points en soulignant l’importance du scénario. « 

En ce qui concerne la suite,

« Lorsque nous avons créé Final Fantasy VII Remake, nous avons décidé de situer toute l’action du jeu dans Midgar. Par exemple, dans la version originale de Final Fantasy VII, vous n’aviez pas vraiment conscience de ce que c’était de regarder les quartiers riches depuis les bas-fonds, mais nous avons réussi à retranscrire ce sentiment dans le Remake. Pour la seconde partie, nous avons envie de penser à ce genre de détails, et l’appliquer au reste du monde

Ceux qui ont joué à la version originale de Final Fantasy VII se demandent sans doute ce qu’il va se passer ensuite. En revanche, et parce qu’ils connaissent déjà l’histoire, cela nous donne l’opportunité de leur apporter ce qu’ils attendent, mais qu’ils se disent : « Oh ! Alors voilà comment ça s’est passé ! ». Notre but est de les surprendre, mais aussi de dépasser leurs attentes. Ce qui ont joué à la première partie peuvent déjà avoir une idée du genre de jeu que nous sommes en train de faire. « 

Et parce que ce chantier s’annonce évidemment assez gigantesque, et des petits changements arriveront.

« Lorsque nous travaillions sur Final Fantasy VII Remake, la plupart des développeurs qui nous ont rejoint étaient des fans de l’original. En revanche, les nouveaux venus qui veulent travailler sur la suite sont ceux qui ont déjà joué au Remake et qui veulent participer à la suite. C’est une nouvelle vague, et c’est super chouette. »

Voilà qui donnera sans doute du grain à moudre aux spécialistes de l’interprétation. En attendant d’en savoir plus, rappelons que Final Fantasy VII Remake reste exclusivement disponible sur PS4, au moins jusqu’au 10 avril prochain.

Source : Gameblog