Menu

Le RPG Fairy Tail n’a pas eu le succès escompté auprès des fans

Jeudi dernier, les fans de la licence Fairy Tail ont eu la joie de découvrir le nouveau RPG sur console et PC de Koei Tecmo. Le moins que l’on puisse dire est que la magie n’était pas au rendez-vous.

Il faut bien avouer que même si le projet de Gust a réjoui dans un premier temps, beaucoup d’interrogations demeurent dans les choix effectués par le jeu. On peut tout d’abord se demander pourquoi le titre choisit de commencer son histoire en plein milieu du manga, même si l’arc des Grands Jeux Magiques permet de réintroduire la guilde de Fairy Tail.

Cela n’empêchera pas le néophyte d’être complètement perdu, tandis que certains fans pourront être déçus à l’idée de ne pas revivre le tout début de l’aventure.

Qu’importe, Fairy Tail se concentre avant tout sur trois arcs majeurs, à savoir les Grands Jeux Magiques, l’arc Eclipse et l’arc Tartaros, ainsi que la fin de l’arc Hades et l’arc Avatar, qui servent respectivement d’introduction et d’épilogue au jeu. Un programme déjà bien chargé, mais qui offre finalement une durée de vie plus faible qu’espérée, avec la possibilité de terminer l’aventure en une vingtaine d’heures sans trop se presser.

Le jeu manque cruellement de modèles 3D, ce qui se remarque surtout avec les esprits stellaires de Lucy et moitié des antagonistes qui manquant à l’appel. Et qui dit absence de modèle 3D, dit forcément absence de combat avec ces derniers.

En outre, on part sur de bonnes bases mais la magie ne serait pas au rendez-vous. On parlerait d’un JRPG quelconque, dommage pour un studio de cette expérience. Les fans en attendaient bien plus.

Il ne reste qu’à se faire sa propre idée !