Menu

(MàJ) Des infos supplémentaires pour Final Fantasy VII Remake

Le dernier numéro en date du Weekly Famitsu comporte une interview avec Tetsuya Nomura; le réalisateur y livre des informations supplémentaires concernant la première partie de Final Fantasy VII Remake, qui sortira mondialement le 3 mars 2020 sur PlayStation 4.

  • Que les aficionados se rassurent, la séquence culte du travestissement à l’auberge Honey Bee a bien été conservée, mais connaîtra une nécessaire modernisation.
  • Aerith et Tifa sont donc les deux héroïnes, l’une de style occidental, l’autre asiatique. En ce qui concerne l’amie d’enfance de Cloud, l’équipe souhaitait donner à Tifa des muscles abdominaux visibles; l’artiste martiale a donc logiquement un corps athlétique. Le département d’éthique de Square Enix a en outre conseillé aux développeurs de comprimer sa poitrine (a priori par le port d’une brassière de sport, n’en déplaise à certains fans) pour éviter que les scènes d’action intense paraissent « peu naturelles »…
  • Parmi les nouveautés de cette mouture se trouvent les « gardiens du destin », plus ou moins liés à cette fumée noire encerclant Cloud et Aerith dans la bande-annonce de l’E3. Nos protagonistes verront ces mystérieux êtres dans chaque lieu qu’ils visiteront. Si l’histoire principale ne change pas, elle connaît beaucoup d’ajouts et un nombre incalculable de scènes inédites ont été incluses -ce n’est pas pour rien que le jeu tient sur deux Blu-ray! Nous aurons aussi maintes options de dialogues et ces derniers changeront en fonction de nos réponses, accroissant là encore le contenu du script.
  • Du côté des combats, les raccourcis offrent des rixes insistant sur l’immersion et le fun tandis que le fait d’ouvrir le menu ralentit le temps et permet donc de jouer à la façon d’un RPG au tour par tour. Chacun de nos personnages a des affinités envers des types spécifiques d’ennemis et des adversaires inédits nous attendent en certains lieux pour des raisons de level design. Enfin, un objet permettra de restaurer les MP.

(Mise à jour du 20 juin) Le site officiel confirme qu’outre les matérias, les limites (comme le Vent guérisseur d’Aerith) et invocations seront toujours de la partie durant les affrontements. En ce qui concerne l’exploration, des photos montrent le QG de la Shinra, le train se rendant au bidonville du Secteur 7 ou encore l’extérieur du théâtre situé dans le Secteur 8 et l’où se joue la fameuse pièce « LOVELESS » (dont Genesis cite des passages à tout bout de champ dans Crisis Core). Comme on pouvait s’en douter, les liens entre les membres d’AVALANCHE seront davantage approfondis dans ce remake qui leur laisse une place plus importante. Enfin, le site révèle que la fleur jaune qu’offre Aerith à Cloud lors de leur première rencontre a pour symbole la réunion selon le langage des fleurs. Toujours d’après ce dernier, cette couleur représente aussi gloire, prospérité, lumière, harmonie, joie de vivre, bonheur d’aimer et d’être aimé… ou bien la trahison.

Isabelle

RPG du moment: Fire Emblem: Three Houses (team Lions de saphir!), Kingdom Hearts Union χ, Fire Emblem Heroes
OST du moment: Code Vein, Fire Emblem: Three Houses Sound Selection, Granblue Fantasy Original Soundtracks: Chaos
RPG les plus attendus: Tokyo Mirage Sessions: #FE Encore, Final Fantasy VII Remake, Tales of Arise

Isabelle

RPG du moment: Fire Emblem: Three Houses (team Lions de saphir!), Kingdom Hearts Union χ, Fire Emblem Heroes
OST du moment: Code Vein, Fire Emblem: Three Houses Sound Selection, Granblue Fantasy Original Soundtracks: Chaos
RPG les plus attendus: Tokyo Mirage Sessions: #FE Encore, Final Fantasy VII Remake, Tales of Arise